Big Bang

Jouer en mode réel sur

Casino Extra

Jouez

Casino Noir

Jouez

7Red Casino

Jouez

Éditeur de jeuNetent
Graphisme 3Doui
Lignes de paiement25
Nombre de Rouleaux5
Valeur pièce minimum0,01€
Valeur pièce maximum0,5€
Mise maximum100 pièces
Jackpot Progressifnon
Pièces à gagner max268032
Taux de redistribution96%
Option Gamblenon
Symbole Wildoui
Symbole Scatternon
Free Spinsnon
Multiplicateur de gainsoui
Jeux Bonus / Mini-Jeuxnon

Partez explorer l’univers avec Big Bang

Le Big Bang serait à l’origine de l’univers mais cette aussi une création de l’éditeur de jeu NetEnt. Une machine à sous vidéo qui revisite l’espace galactique à sa façon. Des symboles qui peuvent faire penser à des étoiles, satellites naturels et à nos planètes du système solaire comme Saturne, Jupiter, Mercure, Mars, Venus ou encore Uranus. Un jeu de casino coloré qui fera voyager les joueurs dans cet espace intergalactique hors du commun.

Multiplicateurs  Progressifs : Gagnez jusqu’à 32 fois

La spécificité de ce jeu Bing Bang c’est évidemment son multiplicateur progressif de gains. Comment ça marche ? A chaque fois que vous avez une ligne gagnante de gauche à droite cela fait monter le mètre du multiplicateur. Il y a 6 niveaux. Le premier vous fait gagner 1x, le deuxième niveau 2x, le troisième 4x, le quatrième 8x, le cinquième 16x et enfin le sixième et dernier niveau vous fait gagner 32x vos gains ! Par contre, il faut monter les niveaux de façon consécutive. C’est a dire que pour arriver au niveau 6, il faut au moins avoir 6 gains de suite car si vous n’avez pas de gain lors d’un tour le multiplicateur retombera au niveau 1.

Sur ce bandit manchot étincelant, Big Bang, il n’y a malheureusement pas de tours gratuits ni de jeu bonus. Une machine basée uniquement sur le multiplicateur de gains mais il faut dire que cela peut vous rapporter très gros. Le taux de redistribution est assez acceptable. Et si ce jeu vous a intéressé en mode démo vous pouvez continuer à en mode réel sur un des casinos en ligne présents sur cette page.

8 novembre, 2014: posté dans • Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.